Comment aménager son jardin, pièce à part entière de votre maison

Le jardin est un espace de créativité et de liberté qui vous ressemble ! Qu’il s’agisse d’un potager, de grandes haies bien taillées, de décoration de jardin insolite d’un endroit chaleureux pour accueillir vos convives, il se décline selon les usages et sous toutes les formes.
Néanmoins aménager votre jardin demande quelques préparatifs.

Comment aménager son jardin : PLANIFIER

Comme pour votre salon ou votre cuisine, cet espace doit être fonctionnel et accueillant. Pour cela vous devez imaginer un plan et organiser vos idées : souhaitez-vous plutôt un potager, un caillebotis, une décoration de jardin zen, une aire de jeu pour les enfants ou encore un coin détente, associant piscine et barbecue ?
Le plus important, si vous choisissez de construire, c’est la planification de votre projet. Une esquisse de votre idée est simple à réaliser : prenez une photo de votre espace et dessinez-y ce que vous souhaitez obtenir. Vous obtiendrez une idée plus précise de ce qui peut être réalisé.
Enfin n’écartez pas l’idée de dépenser quelques euros pour être conseiller par un professionnel qui vous fournira un plan et les informations nécessaires concernant les réglementations municipales de votre commune.

Comment aménager son jardin : PREVOIR

Comme toute décoration de jardin votre espace vert doit être entretenu. Que vous décidiez d’y installer votre potager ou les plantes, fleurs, arbres que vous aimez, il sera nécessaire de garantir un apport en eau suffisant à votre jardin.

Pour cela, il existe l’arrosage immergé.  Ce système vous permet de drainer l’eau de votre sol se trouvant à plus de 7 mètres de profondeurs et d’en faire profiter l’ensemble de votre espace vert.
Cette technique nécessite un forage et, de ce fait, vous engage à respecter certaines réglementations. Vous devez déclarer deux fois à votre mairie la réalisation des travaux (un mois avant et maximum un mois après la fin des travaux). Le forage doit être effectué à plus de 5 mètres d’une route et plus de 50 mètres d’un cimetière.
Vous l’aurez compris, afin d’éviter un nouveau chantier, réalisez au préalable une étude des possibilités d’irrigation naturelle de votre terrain ! Vous gagnerez du temps et vous serez informé de vos différents besoins pour réaliser ce type de projet.

Comment aménager son jardin : A SAVOIR

Vous souhaitez construire un joli abri, un endroit inédit où accueillir vos amis ? S’il n’excède pas 20 m² vous n’aurez pas besoin de permis de construire, seulement d’une simple demande de travaux. Il existe certains cas particuliers en fonction de votre position géographique. Il faudra alors, en cas de doute, solliciter  votre mairie.

Comment aménager son jardin : LE COUP DE COEUR PRIMEA

La nouvelle maison vient d’être construite et une question se profile à l’horizon : quelle décoration de jardin allez-vous choisir ? Il n’y a pas de meilleur moment pour construire votre piscine et vous permettre d’en profiter dès cet été !
La tendance du moment se tourne vers les piscines à ossature bois qui apportent une touche d’esthétisme à votre jardin tout en garantissant un réel confort de baignade. C’est une réelle occasion de créer un espace accueillant à l’extérieur de votre maison !

Bien établir son plan de financement

Bien établir son plan de financement

Vous souhaitez devenir propriétaire, vos plans de construction sont bien clairs dans votre tête, mais une appréhension vous donne des sueurs froides : le financement… Pas de panique, PRIMEA ayant tout bien conçu, le financement de votre maison est rendu plus clair. C‘est ainsi que PRIMEA vous aide en mettant à votre disposition une simulation de crédit immobilier.

Présent depuis 30 ans dans le monde des constructeurs PRIMEA a acquis un réel savoir-faire pour construire au juste prix des maisons de qualité.

Pour vous guider dans votre simulation de crédit immobilier pour votre projet de vie, voici quelques conseils.

L’accompagnent PRIMEA

  • PRIMEA vous aide à trouver votre terrain, à effectuer une simulation de crédit immobilier, à optimiser votre plan de financement et réalise de nombreuses démarches administratives à votre place.
  • PRIMEA met à votre disposition un conseiller en financement pour réaliser votre simulation de crédit immobilier dans les meilleures conditions.
  • PRIMEA, c’est l’assurance d’un accompagnement efficace dans le choix de votre financement. Avec une parfaite connaissance du milieu de l’immobilier, nos conseillers sauront choisir le financement qui vous correspond.

PRIMEA vous conseille directement, grâce à l’étude gratuite en ligne, et n’hésitez pas à parcourir nos différentes rubriques :

  • Revoyez votre taux de crédit immobilier à la baisse !
  • L’investissement locatif : les clés du succès
  • Emprunter : les étapes à ne pas manquer

Achetez une maison PRIMEA en profitant des nouvelles aides !

Afin de réaliser une bonne simulation de crédit immobilier, commencez par rechercher les avantages dont vous pouvez disposer. Aujourd’hui, les pouvoirs publics facilitent votre projet de construction avec un prêt à taux 0% renforcé, le maintien des aides au logement, la création de nouveaux avantages fiscaux et l’accroissement de terrains disponibles. A ces différentes mesures de relance, s’ajoutent des taux d’intérêt historiquement bas !

De surcroît, votre constructeur PRIMEA vous aide à trouver votre terrain, à effectuer une simulation de crédit immobilier, à optimiser votre plan de financement immobilier et réalise de nombreuses démarches administratives à votre place.

Le Prêt à taux 0% (PTZ)

Prêt à Taux Zéro renforcé

Prévu spécialement pour les primo-accédants, c’est un réel soutien à votre plan de financement immobilier. Le prêt à taux PTZ est un crédit gratuit accordé sous conditions de ressources aux familles qui font construire leur résidence principale pour la première fois. Il est distribué par toutes les banques. Le nouveau PTZ 2015 élargit le champ des conditions d’accès et permet donc à un plus grand nombre de primo-accédants d’en bénéficier.

L’Aide Personnelle au Logement Accession

Destinée aux accédants à la propriété, cette aide est maintenue en 2015. Cette aide soumise à conditions de ressources est perçue par les banques et vient donc en déduction de la mensualité de remboursement de votre crédit immobilier. En 2016, cette aide sera supprimée sous sa forme actuelle. Seuls les ménages ayant subi une diminution de revenus de plus de 30 % à la suite de la perte d’un emploi pourront en bénéficier.

La loi Pinel 2015

loi Pinel 2015

La loi Pinel est actuellement le principal dispositif de défiscalisation immobilière. Mise en place en janvier 2015, elle se substitue à la loi Duflot dont elle poursuit et affine les objectifs. Les particuliers qui construisent une maison ayant vocation à être mise en location rentrent dans le champ d’application de la loi PINEL. Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % du prix d’achat en métropole, contre seulement 18 % et 29 % dans le cadre du dispositif Duflot.

Cette nouvelle mouture offre la possibilité de choisir la durée du dispositif employé : 6, 9 ou 12 ans de location Pinel pour une réduction d’impôts à hauteur de 12, 18 ou 21 % du prix du bien en métropole et 23 ou 29% (Prix du bien limité à 300 000 €).

La donation de Terrains

Le saviez-vous ? Les donations de terrains à bâtir bénéficient d’un abattement fiscal variant selon le lien de parenté entre 35000€ et 100000€. Le bénéficiaire s’engage à construire sur la parcelle en question Les donations de logements neufs ouvrent également droit à un abattement fiscal.

Le Prêt à l’accession sociale

Prêt à l'accession sociale

Cette simulation de crédit immobilier est particulière car elle permet, aux ménages sans apport personnel, d’acquérir le logement qu’ils occupent en tant que locataire.

Le Prêt « action logement »

Ce prêt vient en complément de votre prêt principal et est à demander à votre employeur. Il doit respecter l’achat du neuf et la prise en compte des normes énergétiques. Son montant varie de 7 000 à 25 000 euros en fonction du lieu où vous achetez. Détail important, il n’est pas lié à votre contrat de travail et n’a donc pas besoin d’être remboursé par anticipation si vous quittez votre entreprise !

Grâce à une force de vente certifiée IOB et à son propre conseiller en financement, PRIMEA vous aide à réaliser une simulation de crédit immobilier et à optimiser le financement de votre maison. Le financement de voter maison est rendu plus clair.

Calculez votre financement

En quelques clics, demandez votre étude gratuite et personnalisée pour la simulation de votre crédit immobilier.

Bien choisir son terrain

Le choix d’un terrain est un élément primordial dans le déroulement d’un projet de construction. PRIMEA vous aide en vous mettant en relation avec de nombreux propriétaires de vente de terrain constructible, et en vous guidant à travers tous les éléments à prendre en compte lors de votre choix de terrain.

Trouver l’emplacement idéal

1. Un terrain isolé ou en lotissement

En achetant un terrain en lotissement, vous bénéficiez d’un certains nombre d’avantages. Un terrain en lotissement présente moins de surprises qu’un terrain diffus. En effet, vous avez dès le départ la certitude qu’il est constructible, viabilisé et que les accès sont aménagés. Autre avantage : la parcelle est bornée, vous êtes donc assuré de sa taille, au mètre carré près ! La construction en lotissement répond néanmoins à un cahier des charges précis et est soumise à un certain nombre d’obligations en terme de construction. PRIMEA étudie pour vous ce règlement et vous propose un large choix de maisons adaptées au lotissement.
Si vous envisagez un projet de construction plus audacieux et avec des choix de matériaux plus variés, un terrain isolé en secteur diffus vous assurera une plus grande liberté, à condition toutefois de respecter les règles d’urbanisme en vigueur. En revanche, dans ce cas précis, vous devez vérifier certaines informations auprès de votre mairie (constructibilité, servitudes, PLU…) et effectuer les démarches administratives nécessaires pour organiser les travaux nécessaires à la viabilisation du terrain. PRIMEA vous aide et vous accompagne dans ces formalités. (lien vers le paragraphe « la constructibilité de votre terrain »)

2. Les services à proximité

En fonction de votre mode de vie, de la constitution de votre fa mille, vous pouvez avoir besoin de certaines facilités à proximité : commerces, écoles, salles de sport… Faites une liste par ordre de priorité pour faciliter vote recherche.
Il est important de penser à la proximité de votre lieu de travail et surtout à la facilité du trajet que devrez emprunter quotidiennement. N’hésitez pas à vérifier si la route est encombrée ou dangereuse aux heures de trajets.

L’orientation de la parcelle et de votre projet de construction

L’orientation de votre terrain est importante pour votre future maison. Néanmoins dans un projet de construction vous êtes libre d’aménager votre plan de maison en fonction de la situation de votre terrain. PRIMEA définit avec vous le plan de maison idéal de façon à bénéficier de la meilleure exposition. L’ensoleillement est fondamental pour votre confort, et vous permettra en plus, si votre maison est bien orientée, de faire des économies d’énergie. Sachez que l’idéal pour votre maison sera de placer le maximum de pièce de vie au Sud-Ouest pour récupérer le maximum de chaleur en hiver ? Les pièces de nuit sont à placer à l’Est.

 

La constructibilité de votre terrain

« Vente terrain constructible », en êtes-vous certain ? Ne vous précipitez pas ! Commencez par vérifier la constructibilité du terrain convoité. L’acquisition d’un terrain suppose une bonne connaissance des démarches administratives ainsi qu’une vérification pointilleuse de la nature du sol, des règles d’urbanisme ou encore du raccordement. PRIMEA balaye pour vous les formalités qui vous permettront d’acheter plus sereinement ce qui sera bientôt l’atelier de votre futur projet de construction.

Découvrez votre futur parcelle dès maintenant : vente terrain constructible

1. Le certificat d’urbanisme

Le certificat d’urbanisme est le premier document à obtenir et à demander à votre mairie. Document gratuit et synthétique, il vous permet de réunir les règles d’urbanisme du terrain où la construction est envisagée.

Petite précision : le certificat est valable dix-huit mois pendant lesquels aucune règle ne devrait être ajoutée.

2. La consultation du Plan Local d’urbanisme (PLU)

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) est le règlement d’urbanisme de votre ville et vous devez impérativement le consulter avant de. Nos conseillers habitat vous aideront à définir les éléments importants à prendre en compte dans le PLU pour réaliser au mieux votre permis de construire et mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un validation de votre dossier le plus rapidement possible.

Le PLU (Plan Local d’Urbanisme) est gratuit et parfois il est accessible depuis le site Internet de votre commune.

3. Le bornage de votre terrain

Votre titre de propriété vous garantit la possession du bien mais il ne donne aucune information concernant les limites de votre terrain ou de sa superficie. En lotissement, le vendeur a l’obligation de faire borner votre terrain. Hors lotissement, le bornage n’est pas obligatoire, cependant le vendeur doit vous indiquer dans le contrat de vente de terrain constructible si le bornage a été fait ou non. Pour éviter des conflits avec vos voisins il est grandement conseillé de fixer définitivement la limite entre deux terrains contigus et à la marquer par des repères matériels appelés « bornes » (piquets, pierres…) De plus vous n’êtes pas à l’abris de certaines surprises ! Le bornage peut être convenu à l’amiable avec vos voisins ou, en l’absence d’accord, par un recours judiciaire effectué auprs du tribunal d’instance du lieu du terrain. Un géomètre expert est le seul habilité à déterminer avec certitude les dimensions de votre propriété.

4. La viabilisation de votre terrain

Si vous décidez d’acquérir une parcelle hors lotissement, vous devez vous assurer que le raccordement aux différents réseaux d’eau, d’électricité, de gaz, de téléphone et d’assainissement a bien été effectué. En fonction de la situation du terrain, les travaux peuvent être plus ou moins importants et vous ne devez pas négliger ce coût supplémentaire qui sera à votre charge. A noter que si vous trouvez une annonce de vente de terrain constructible avec la mention « terrain à bâtir », les raccordements sont normalement effectués.

Sachez que PRIMEA vous aide et vous met en contact avec différents artisans qui seront en mesure de prendre en charge ces travaux.

5. Des lignes électriques aériennes en guise de toit

Absurde ? Pas tant que cela. Prenez garde aux servitudes qui pourraient limiter votre occupation du sol ou empiéter votre espace. Les collectivités peuvent dans certains cas exiger la cession d’une partie de votre terrain en vue de l’élargissement, du redressement ou de la réalisation de voies publiques par exemple. Prenez donc vos précautions en vous informant directement auprès de votre commune.

6. L’accessibilité de votre terrain

Un terrain ne peut être constructible sans accès à une voie publique ou privée. La loi française reconnaît un « droit de passage » vous permettant de créer un chemin d’accès. Si vous envisagez d’acquérir un terrain enclavé, soyez vigilant. Les conditions de réalisation de la voie doivent être clairement présentées dans l’acte de vente. Il est aussi obligatoire d’assurer un accès sécurisé aux véhicules utilitaires pouvant s’y engager.

7. L’importance de votre sol

Ne vous méprenez pas, une belle pelouse ne signifie pas une terre de qualité. La nature de votre sol agit sur le type de construction que vous envisagez. De mauvaise qualité, elle peut anéantir votre projet de construction. Soyez informé et réagissez au plus vite. L’étude des sols n’est pas obligatoire mais il est effectivement plus prudent et rassurant de connaître la qualité du sol (voir un géologue). N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès du voisinage si des maisons neuves ont été construites autours de votre parcelle.

Estimez dès maintenant votre budget en découvrant notre sélection de terrains proches de chez vous : vente terrain constructible

8. Quels risques pour votre terrain ?

Lors de votre acquisition, assurez-vous d’avoir en votre possession une déclaration datant d’au moins six mois au jour de la signature de la vente, mentionnant si votre terrain est sujet à une exposition aux risques technologiques ou naturels. Avant toute signature rendez-vous sur le site internet www.prim.net. Il vous permettra de connaître les risques qu’encours votre commune.
Vous voilà informé et prêt à amorcer votre projet. Découvrez l’ensemble des terrains disponible dans votre département : vente terrain constructible