Venez visiter un maison à Cinq Mars la Pile les 21 et 22 octobre

Les 21 et 22 octobre, notre équipe Primea de La Ville aux Dames se tiendra à votre disposition de 10h à 17h afin de vous faire découvrir une maison Primea et d’échanger sur votre projet de maisons.

Venez vous informer, trouver des idées, nos conseillers seront à votre disposition pour échanger avec vous sur votre projet.

Noëlla et Aurore se feront un plaisir de vous accueillir afin de répondre à toutes  vos questions et vous aideront dans toutes vos démarches.

Adresse : 12 rue Maurice Ravel – 37130 CINQ MARS LA PILE

les samedi 21 et dimanche 22 octobre de 10 h à 17 h

On vous attend !

Pour plus d’information, contactez l’agence de La Ville aux Dames

Maisons Ericlor de La Ville aux Dames

20, rue Marie de Lorraine – 37700 La Ville-aux-Dames

Tél : 07 76 05 08 21 – 02 36 16 22 53

Indisponible ce week-end ? Demandez une étude gratuite, nous reviendrons vers vous afin de vous fixer un rendez-vous en agence ou à domicile.

Doper votre pouvoir d’achats

1 – OPTIMISER VOTRE PROFIL EMPRUNTEUR
Avant tout, vous devez établir votre capacité d’emprunt ! Estimer le montant de  vos ressources vous permet de peaufiner votre plan de financement, de bien préparer vos négociations avec les banques pour obtenir un taux compétitif.
Avec une situation financière stable, des comptes bancaires sans découvert, peu de prêts à la consommation et un taux de charge raisonnable, votre profil sera plus solide pour la banque. Celle-ci préfèrera par ailleurs financer un projet conduit par un constructeur financièrement solide et réputé pour la qualité de ses réalisations.

2 – NÉGOCIER LES TAUX
Après une chute ces dernières années, les taux d’intérêt historiquement bas en 2016 sont très lentement repartis à la hausse. Néanmoins, ils offrent une excellente occasion de devenir propriétaire en empruntant davantage sans alourdir votre mensualité. Ainsi, endécembre 2016, la moyenne des crédits sur 20 ans, hors assurance, s’établit à 1,60 % contre 2,50 %* en décembre 2015 et 3,50 % en 2013. L’autre vertu
de cette baisse : vous respectez plus facilement la limite d’endettement d’un tiers de vos revenus, exigée en général par les banques, ce qui vous donne de meilleures chances d’obtenir un prêt.
*source empruntis.com

3 – AUGMENTER VOTRE APPORT PERSONNEL
Quasiment indispensable dans un plan de financement, l’apport personnel permet de convaincre un établissement bancaire de vous accompagner. Plus son montant sera élevé, plus vous aurez de chance d’obtenir un bon taux d’intérêt. Devant couvrir au minimum les dépenses annexes, vous devez compter 20 % environ de votre projet pour un bon apport.

4 – LES AIDES FINANCIÈRES, UN RÉEL BONUS
PTZ, épargne logement, APL accession, coup de pouce des collectivités locales : vous pouvez bénéficier de nombreuses aides financières pour boucler votre budget. Le PTZ (Prêt à taux 0 %) est une véritable aide de l’état qui encourage l’accession à la propriété dans le neuf et
permet de financer une part importante de votre projet. Entièrement gratuit, il allège vos charges financières et renforce votre pouvoir d’achat. Les prêts conventionnés (PC) et les prêts à l’accession sociale (PAS) ouvrent droit, sous condition de ressources, à l’aide personnelle au logement (APL) qui vient réduire vos mensualités.

5 – NÉGOCIER LES FRAIS DE DOSSIER
Pouvant atteindre 1 % du capital emprunté, il ne faut pas hésiter à les négocier pour les diminuer, voire les supprimer. Néanmoins, veillez à ne pas être trop exigeant afin de garder un taux et une assurance performants.

6 – FAIRE JOUER LA CONCURRENCE
L’obtention d’un bon taux passe par le jeu de la mise en concurrence des établissements bancaires. Consultez plusieurs établissements ou confiez cette tâche à un intermédiaire spécialisé qui saura vous décrocher les meilleurs taux, en fonction de votre profil, ainsi que de bonnes assurances. Il ne vous restera qu’à choisir la meilleure proposition.
Vous pouvez aussi faire appel à votre constructeur qui a conclu dans la plupart des cas un partenariat avec des banques et qui saura réaliser une simulation afin que vous ayez un aperçu de votre plan de financement.

7 – OPTER POUR LA BONNE DURÉE
Un crédit immobilier vous engage sur 15, 20 voire 25 ans. Augmenter la durée vous permet d’emprunter davantage avec une même mensualité ou à l’inverse, à capital emprunté équivalent, de baisser vos mensualités et ainsi respecter plus facilement la limite d’endettement d’un tiers de vos revenus. Pensez aussi au prêt à mensualités modulables vous permettant de réduire la durée d’emprunt si toutefois vos revenus venaient
à augmenter.

8 – CHOISIR L’ASSURANCE
Lorsque les banques accordent un crédit, elles imposent la souscription d’une assurance décès-invalidité, même si celle-ci n’est pas obligatoire juridiquement. Le taux dépendra de votre profil et viendra s’ajouter à vos mensualités. Vous pouvez choisir la police proposée par votre banque ou opter pour la délégation d’assurance et vous faire assurer par un autre assureur, mais veillez à bien comparer les garanties de votre contrat.

9 – PÉNALITÉS DE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ
En cas de remboursement anticipé avant la fin du crédit, la majorité des contrats de prêt comportent une pénalité qui représente 3 % des capitaux restants dus, dans la limite de six mois d’intérêt. Vous pouvez demander la suppression de cette pénalité.

10 – ACHETEZ DES PRODUITS DE LA BANQUE
Lors de vos négociations, vous pouvez évoquer votre  souhait de souscrire une assurance multirisque habitation ou prendre des produits d’épargne. Cela peut vous faire bénéficier d’une réduction sur le taux d’intérêt.

Les 23, 24 et 25 juin, PRIMEÂ vous invite à visiter une maison à CASTRES GIRONDE

L’équipe PRIMEÂ d’Artigues-Près-Bordeaux se tiendra à votre disposition le vendredi 23 de 14h à 18h et les samedi 24 et dimanche 25 de 9h à 18h afin d’échanger sur votre projet de maisons et vous apporter toutes les informations souhaitées.

Vous envisagez un projet de construction et vous souhaitez l’avis d’experts ? N’attendez plus et réservez, dès à présent, votre vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 juin pour venir visiter une de nos maisons PRIMEÂ.

Anne-Sophie et Léa se feront un plaisir de vous accueillir afin de répondre à toutes vos questions et vous aideront dans toutes vos démarches.

Adresse :

37 rue du Président Carnot – 33640 CASTRES GIRONDE

Le vendredi 23 de 14h à 18h et les samedi 24 et dimanche 25 de 9h à 18h

On vous attend !

Pour plus d’information, contactez l’agence d’Artigues-près-Bordeaux

PRIMEÂ Artigues-près-Bordeaux

3, avenue du Moulinât – Bât B – 2ème étage – 33370 Artigues-près-Bordeaux

Tél : 07 76 32 08 02 – 05 57 12 18 00

Indisponible ce week-end ? Demandez une étude gratuite, nous reviendrons vers vous afin de vous fixer un rendez-vous en agence ou à domicile.

A la rencontre de Clémence et Yohann

Nichée en pleine campagne tourangelle, la maison contemporaine de plainpied de Clémence et Yohann propose un espace de vie bien étudié qui conjugue parfaitement art de vivre et convivialité.

UNE MAISON ÉCONOMIQUE AUX SURFACES OPTIMISÉES
« Le timing était parfait », nous racontent ces deux heureux parents de la petite Elise, 1 an, arrivée quelques semaines après les derniers travaux de décoration de leur maison. Comme beaucoup de primo-accédants, ils ont rencontré de  nombreux constructeurs, avant d’être séduits par un premier contact très prometteur avec le conseiller en habitat de Primeâ qui a pris le temps de les  écouter et de leur proposer une maison adaptée à leur budget.

La sobriété de l’architecture de leur maison contemporaine est délicatement  soulignée par un jeu d’enduits sur les façades au ton pierre, mettant ainsi en valeur les menuiseries qui la singularisent par leur côté graphique.

S’intégrant parfaitement dans son environnement tout en se différenciant de ses voisines, elle a été conçue pour répondre au style de vie du jeune couple.

Ainsi, en passant le pas de la porte, l’entrée donne sur un bel espace de vie,  fonctionnel et lumineux, avec une grande baie vitrée donnant sur le jardin.

Dans le prolongement de la salle à manger, le couple a opté pour une cuisine ouverte leur permettant d’être proches de leurs invités, tout en cuisinant.

Pour la décoration générale de la maison, le choix de Clémence s’est porté sur des blancs lumineux rehaussés par endroit par des tons gris en rappel du jeu d’enduit extérieur. Pour plus de praticité et de confort, un système domotique est installé en option dans les maisons Primeâ, permettant ainsi de piloter le   plancher chauffant et l’ouverture des volets, pour le plus grand confort de ses habitants.

Se projetant déjà dans l’avenir, le couple a fait le choix de combles aménageables permettant ainsi de pouvoir augmenter la superficie de la maison quand la famille s’agrandira.

Primo-accédant : c’est le moment d’investir !

La baisse des prix de l’immobilier entre 2003 et 2005 était l’opportunité rêvée pour devenir propriétaire. Aujourd’hui ces prix ne sont plus d’actualité. Cependant le marché de l’immobilier a connu des taux historiquement bas ces derniers mois et une heureuse stagnation a permis de donner une seconde chance aux investisseurs et primo-accédant qui ne s’étaient pas lancés 10 années auparavant.

Ne pas acheter maintenant, c’est prendre le risque de voir les taux d’emprunts revenir à leur niveau « normal » et être contraint de louer son logement plutôt que l’acheter. Il faut donc éviter les déceptions et évaluer rapidement votre budget en vous rapprochant de votre banque ou d’un courtier. Il est important de savoir que vos mensualités ne doivent pas dépasser le tiers de vos revenus nets. Dans le cas contraire il sera difficile de trouver une banque qui acceptera de vous prêter les fonds nécessaires à la réalisation de votre projet.

Article : la remontée des taux d’emprunts

Les banques de plus en plus sélectives

Malgré des taux d’emprunt encore très bas les banques deviennent de plus en plus sélectives. En effet la légère hausse ressentie lors des mois de juillet et d’août a accentué le flux d’emprunteurs auprès des banques ; débordées par un grand nombre de demande, les banques ont resserré la vis. Apport personnel, taux d’endettement, situation professionnelle : tous les critères sont passés au crible. Toutefois il faut souligner que les primo-accédants restent la principale cible des établissements emprunteurs.

Quel apport personnel ?

Vous êtes « prioritaire » en tant que primo-accédant mais ce n’est pas une finalité ! Un apport personnel d’au moins 10 à 20 % reste le plus souvent apprécié et rassure votre banque. La négociation deviendra bien plus confortable !

Pour les personnes n’ayant pas la possibilité de générer un tel apport, ne soyez pas inquiet, il existe d’autres moyens de financement ! Le premier et incontournable pour les primo-accédants est le prêt à taux zéro (PTZ+). Il vous est dédié lorsque vous investissez dans le neuf ou dans l’ancien. Vous pouvez aussi utiliser d’autres prêts existants qui entrent en compte dans le calcul de l’apport personnel, tels que le prêt action logement ou encore le prêt d’épargne logement.

Pour en savoir plus sur le financement de votre projet et notre accompagnement >>cliquez ici !<<

Banquier ou courtier : qui trouvera le meilleur taux ?

Il est très rare que votre banque vous propose directement une offre de taux très compétitive. Il est nécessaire de faire jouer la concurrence en allant interroger plusieurs autres banques et vous muer en fin négociateur.

L’autre solution est le recours à un courtier. Cela évite des déplacements et des prises de rendez-vous auprès des banques ! Le courtier vous garantit de trouver la meilleure offre parmi ses partenaires. Les français utilise de plus en plus le service de courtage notamment depuis son arrivé sur le web.

Quel coût pour un courtier ? Les honoraires correspondent à environ 1% du montant du crédit, le plus souvent plafonnés entre 1000 et 1500€. Vous trouverez sans doute la somme un peu élevé mais ces frais correspondent très souvent aux frais de dossiers réclamés par les banques.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour lancer votre projet ! Vous pouvez d’ores et déjà réaliser une première étude gratuite de votre financement juste >> ici << ou vous référez aux exemples de financement de votre constructeur PRIMEÂ >> ici << !

Pour nous contacter et prendre un rendez-vous avec un conseiller en habitat suivez les lien : Prenez Rendez-Vous

C’est officiel, les taux des prêts immobiliers remontent !

Les taux des prêts immobiliers ont atteint un niveau historiquement bas en 2014, laissant rêveur les nouveaux acquéreurs et investisseurs. Aujourd’hui les taux des prêts immobiliers repartent à la hausse et de manière durable.

Le constat

Les taux des prêts immobiliers ont bel et bien cessé de baisser. On ne parle plus de stagnation mais de revirement à la hausse. Ces derniers mois les courtiers en crédits avaient prédit et averti un changement des barèmes auprès des banques. En juillet, les particuliers ont emprunté en moyenne à 2,06% au lieu de 2,01% le mois dernier.
Ce n’est pas sans surprise que l’on constate cette hausse. Le mois dernier les taux des prêts immobiliers pour l’acquisition dans l’ancien commençaient déjà à augmenter. Par la suite l’Observatoire Crédit Logement avait clairement signalé une hausse plus générale et durable. Cela s’explique par le bon des taux d’intérêt français sur les marchés financiers. Après être descendus aux alentours de 0,37%, le taux des emprunts sur 10 ans de l’État français a triplé pour atteindre les 1,25% début juillet.

L’influence des OAT

Les OAT sont les Obligations Assimilables au Trésor émises par l’État. Pendant deux ans elles ont connu une chute vertigineuse, atteignant leur niveau le plus bas (0,37%). Parallèlement, les taux des prêts immobiliers ont chuté fortement atteignant, eux aussi, des niveaux historiquement faible. Les Obligations Assimilables au Trésor ont donc un rôle prépondérant dans la hausse et la baisse des taux des prêts immobiliers.
Ainsi les derniers chiffres indiquant une hausse des OAT au mois de juillet laissent indiquer une hausse prochaine des taux des prêts immobiliers. À l’instar du taux moyen des prêts immobiliers pour l’achat d’un logement ancien qui s’élève à 2,09% en juillet contre 2,04% un mois plus tôt, les taux sont désormais aux alentours de 2,1%. On estime tout de même une hausse pouvant atteindre 2,4% en fin d’année.

Comment les banques réagissent ?

Suite aux mouvements des taux, les banques n’ont pas d’autres choix que de relever leurs barèmes. Face à une demande de crédits de plus en plus forte elles sont d’autant plus poussées à agir dans ce sens. Débordées, certaines banques ont décidé de traiter en priorité les dossiers des clients prêts à acheter plutôt que ceux portant sur un rachat de crédit.
La hausse des taux des prêts immobiliers n’est plus un mythe et de plus en plus d’emprunteurs l’ont compris. C’est pourquoi l’activité des banques augmente depuis le mois de juin. Le seul frein à cet élan massif de client reste la hausse des taux de crédits.

Ne pas paniquer pour autant !

Malgré de nombreux signaux alarmistes, les emprunteurs n’ont pas à s’inquiéter outre mesure. La remontée des taux des prêts immobiliers devrait rester « lente et modérée » ces prochains mois, selon l’Observatoire Crédit Logement.
Cette hausse n’a pour l’instant que compensé la baisse du mois d’avril, il faut donc relativiser. Selon le site Meilleurtaux.com, un excellent client peut encore obtenir 1,70% hors assurance sur 15ans, ou 2,12% sur 25 ans. Sur les mêmes durées, un très bon dossier décrochera 2% ou 2,65% tandis qu’un emprunteur moins chanceux se contentera de 2,2% et 2,85%.

Soyez prudent mais n’agissez pas non plus dans la précipitation. Si vous avez un projet de construction, c’est le moment de le concrétiser. PRIMEÂ vous permet de réaliser une première étude personnalisée de votre financement et ainsi avoir une vision plus claire de votre projet de vie.

Pour tout renseignement ou demande de rendez-vous, contactez votre constructeur PRIMEÂ en suivant ce lien : http://bit.ly/PrenezRendez-Vous

 

Tendances à faire soi-même

Vous aimez bricoler ? Vous souhaitez une maison unique, qui vous ressemble ? Pourquoi ne pas vous lancer dans l’auto-construction de maison  ? Un projet qui, comme son nom l’indique, consiste à bâtir vous-même votre maison pour un résultat dont vous serez fier ! Voici quelques conseils pour participer à la construction de votre maison et réaliser de belles économies …

L’auto-construction maison, le concept du « faire soi-même ».

Pour faciliter l’accès à la propriété d’un point de vue financier, le concept de maison en auto-construction s’est basé sur l’idée simple de faire construire une maison classique, standard, de plain-pied ou à étage, qui sera livrée inachevée. Des professionnels du bâtiment édifieront le gros oeuvre et vous livreront au minimum les fondations et un bâtiment hors d’eau/hors d’air (murs extérieurs, toit, portes et fenêtres). En tant qu’acquéreur vous aurez à votre charge les finitions plus ou moins importantes selon la formule choisie auprès de votre constructeur. Une assistance technique de  professionnels et artisans qualifiés vous aidera toujours si vous rencontrez un problème.

Maison prête à carreler ou prête à décorer, apportez la touche finale !

Gérer vous-même une partie des travaux de votre maison vous permettra de réaliser de belles économies avec une maison prête à carreler ou à décorer.

La formule d’auto construction de maison prête à carreler consiste à vous livrer une maison pour laquelle vous aurez choisi de garder les travaux de fourniture et pose des appareils sanitaires, du carrelage, de la faïence, le revêtement des sols, des murs, les branchements, raccordements et terrassements extérieurs.

Pour la maison prête à décorer, il vous restera à mettre en place le revêtement des sols des chambres et à laisser aller votre imagination pour aménager et décorer votre intérieur comme vous le souhaitez. Ces deux concepts s’adaptent ainsi à tous les profils d’acquéreurs, à leur disponibilité en termes de temps et à leurs aptitudes en matière de bricolage.

Quid des obligations légales du constructeur ?

Ce n’est pas parce-que vous mettrez largement la main à la pâte que le constructeur devra se dédouaner d’un certain nombre d’obligations légales. Selon la loi de 1990, tous les travaux qu’il effectue entrent dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle qui vous protège au regard des délais de livraison, du prix, des garanties décennales, biennales, du parfait achèvement et du respect des normes et réglementations techniques en vigueur.

Pourquoi construire votre «home sweet home» vous-même ?

Construire sa maison soi-même revêt de nombreux avantages sous réserve d’être bricoleur :

  • Effectuer vous-même les travaux en limitant l’intervention de professionnels vous permettra de réaliser de belles économies allant de 15 à 30 %.  Devenir propriétaire avec un budget moindre vous autorise à construire une maison plus grande, d’acquérir un terrain plus étendu ou de consacrer les économies réalisées à la décoration.
  • Vous obtiendrez une maison correspondant exactement à vos attentes. En étant maître du second-œuvre, vous personnaliserez votre maison et aurez la fierté de vous dire que vous avez largement contribué au résultat final.

Avant de vous lancer dans l’auto construction de maison soyez assuré de votre forme physique. Construire soi-même sa maison est un gros chantier qui peut être à l’origine d’accidents, à fortiori si vous êtes seul sur le chantier. Pour tout problème, vous pouvez compter sur votre constructeur Primea qui vous guide et vous soutient tout au long de votre projet !

Maison connectée, domotique et économies d’énergie

Maison connectée ou domotique, les termes sont équivalents. Contrairement à ce que l’on peut penser, la domotique n’est pas un luxe. Même si son installation a un coût (en moyenne 2% de la somme engagée pour votre construction), elle garantit une longévité rare et s’avère devenir un investissement rentable notamment en terme de consommation d’énergie. Vous pouvez très bien profiter d’une installation efficace et de qualité pour moins de 1000€ ! Recherchez simplement les bons plans et les avis des consommateurs pour vous aiguiller.

Les objectifs recherchés par les grandes marques de domotique sont les mêmes : convivialité et simplicité d’utilisation. Aujourd’hui vous avez la possibilité d’éteindre la lumière, fermer le portail, remonter les volets et régler le chauffage sans bouger de votre canapé. Bons plans et conseils, nous faisons le tour de nos objets connectés d’aujour’hui.

La box domotique TaHoma 2.0

Elle vous permet de centraliser dans une application téléchargeable sur ordinateur, tablette ou encore smartphone l’ensemble des équipements domotique de votre habitat. Toute votre installation connectée peut se commander à distance. Vous avez la possibilité de programmer la fermeture de vos volets par exemple ou encore l’intensité de la lumière en fonction de l’heure.

La box a pour objectif de se développer prochainement avec une gestion à distance de la climatisation et du chauffage. La pompe à chaleur équipe aujourd’hui un foyer français sur deux. Conscient d’un réel besoin, les protagonistes de cette innovation ont mis au point un contrôle, via application mobile, de l’intensité du chauffage de votre pompe à chaleur. Ainsi, vous pouvez réaliser de réelles économies d’énergie. Une maison connectée en domotique devient donc presque indispensable !

Pour faire vos débuts en domotique : Tado°

Tado° est un thermostat intelligent qui rend votre climatisation intelligente. Le principe est simple et terriblement efficace : réguler votre climatisation en fonction de votre position géographique. Lorsque vous quitter votre domicile l’outil se chargera d’éteindre la climatisation pour vous. Et avant de retour il la remettra en marche afin de garantir une température agréable dans votre maison.

Vous pouvez à tout moment gérer votre thermostat depuis une application mobile. En quelques clics vous vérifiez et modifiez la température de votre domicile.

Bien plus qu’un « gadget », cet objet connecté réalise jusqu’à 40% d’économies d’énergies, ce qui lui permet d’être rentable en moins d’un an. Il est compatible avec tous les climatiseurs à télécommande et infrarouge. C’est le parfait outil qui intégrera sans problème votre maison connectée en domotique !

Le jardin connecté : une pièce de votre maison à ne pas oublier !

Une maison connectée en domotique c’est bien ! Un jardin connecté c’est encore mieux ! Le jardin est une pièce appart entière de votre maison. Il est possible aujourd’hui d’en faire un réel espace connecté grâce à de nombreuses innovations qui vous permettront de réaliser de belles économies.

Notre coup de cœur : le dispositif d’arrosage Green  IQ. Il permet, une fois raccorder à votre arrivée d’eau, d’assurer l’ensemble de l’arrosage de votre jardin. Géniale mais cela n’en fait pas un objet révolutionnaire. En effet car son intelligence débute lorsque vous le connecté à votre wifi ou autre système internet. Il va alors pouvoir via une station météo par exemple, savoir si il est nécessaire ou non d’arroser afin d’éviter tout gaspillage. Il peut aussi contrôler à distance votre éclairage extérieur. Ce dispositif permet d’économiser 50% des dépenses énergétiques d’un foyer. Cela vaut le coût, vous ne trouvez pas ?

De nombreux objets vous permettront de connecter un peu plus votre jardin : une tondeuse autonome qui maintiendra une tonte parfaite de votre pelouse ; un indicateur de bonne santé de vos plantes : il vous permettra de connaître les besoins en eaux, en engrais ou encore de soleil de vos plus belles plantes. Enfin vous pouvez aussi opter pour une Pergolas motorisées connectée avec votre box domotique !

L’achat d’une maison est un investissement et son entretien, son fonctionnement en est un tout aussi important. L’enjeu d’en réduire les coûts est donc bien présent. La domotique est une réponse efficace à cet enjeu. Cette technologie représente les équipements des maisons de demain, très peu énergivores. C’est dans cette direction que s’oriente votre constructeur PRIMEA en garantissant des maisons à la norme RT 2012.

Avec l’avancée de la domotique aussi bien à l’intérieur de votre maison qu’à l’extérieur, il y aura toujours une solution qui conviendra à vos envies et surtout à votre budget. Être connecté n’est pas une fin en soi mais bien une façon d’apporter de nouvelles opportunités pour économiser notre énergie !

PRIMEA astuces : nos conseils pour votre parquet flottant

Esthétique et en vogue, le parquet flottant est l’un des parquets les mieux vendus. En effet le parquet flottant est attractif : son prix est nettement moins onéreux que celui du parquet massif et son installation ne vous posera aucune difficulté.

Cependant, si vous souhaitez un parquet impeccable, certaines erreurs sont à éviter.

Votre support doit être irréprochable

Les petites vagues ne sont pas dans les caractéristiques du parquet flottant… Si votre sol n’est pas parfaitement plat, procédez à un ragréage. Le terme peut faire peur mais pas de panique, ce procédé est tout à fait à votre porté. Rendez-vous simplement en grande surface de bricolage pour vous équiper des produits nécessaires très simples à utiliser, afin de garantir un sol sans irrégularités.

Où poser son parquet flottant ?

Évitez à tout prix les endroits et pièces très fréquentés comme la cuisine ou les couloirs. Votre parquet va s’user et les risques d’humidité ne feront qu’empirer les choses.

Autre endroit à risque : la chambre de votre enfant ! Voiturettes et autres jouets risqueront de rayer votre parquet. Optez alors pour un parquet de couleur clair ou mat.

En conclusion, préférez la chambre parentale pour une conservation optimale de votre parquet.

Parquet flottant et chauffage au sol

Le choix d’un parquet flottant est très délicat lorsque vous disposez d’un chauffage au sol. Les dimensions des lames sont importantes ; elles doivent être ni trop épaisse, ni trop large. Faites appel à un professionnel dans ce cas de figure pour éviter toute erreur malencontreuse.

Votre constructeur PRIMEA

Vous n’êtes toujours pas à l’aise quant au choix de votre futur sol ? Pas d’inquiétude, votre conseiller habitat PRIMEA vous accompagne et vous conseille tout au long de la construction. Il répondra à vos questions grâce à son expertise et son expérience !

Investissement Pinel : une loi qui solidifie votre projet !

Investissement Pinel

L’investissement Pinel donne l’opportunité aux contribuables ayant la volonté de louer leur logement de bénéficier d’une réduction d’impôt. Grâce à l’investissement Pinel vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt jusqu’à 6000 euros par an sur une durée de 9 à 12 ans.

Cette réduction d’impôt est soumise à certaines conditions : le contribuable doit être domicilié en France et avoir acquis un logement neuf ou en état d’achèvement entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016.Enfin, votre bien immobilier doit être impérativement construit aux normes RT 2012.

C’est donc l’occasion rêvée pour faire appel à votre constructeur PRIMEA qui vous propose un catalogue de maisons dans le respect de cette norme : http://bit.ly/1JiM0rb

Votre réduction d’impôt varie en fonction de la durée de location de votre logement :

  • Réduction d’impôt de 12% pour 6 années de location
  • Réduction d’impôt de 18% pour 9 années de location
  • Réduction d’impôt de 21% pour 12 années de location

Simulation de l’investissement Pinel

Pour une approche plus concrète, nous vous proposons une simulation de cette réduction d’impôt avec notre maison Sumatra ardoises que vous pouvez découvrir ici : http://bit.ly/1H2HfRR

Investissement d’une valeur d’environ 105 000 euros

Durée Réduction d’impôt – Investissement Pinel
6 ans 2100 euros par an soit 12600 euros 
9 ans 2100 euros par an soit 18900 euros
12 ans 2100 euros par an pendant 9 ans puis 1050 euros par an pendant 3 ans soit 22050 euros